Le “Summer Body”, et alors ?

Le “Summer Body”, et alors ?

juillet 25, 2018

J’aime énormément Instagram. Je passe beaucoup de temps dessus. Je l’admets.

Je suis une jeune femme de 27 ans et je suis sensible à l’esthétisme. Sur mon feed Instagram, j’ai des photos de belles maisons, de belles décorations, de beaux vêtements, de beaux accessoires et surtout de belles filles. Tout est "beau".

La plupart des modèles sur Instagram semblent parfaites sur tous les points : leurs vies ont l'air géniales, leur nourriture parfaite, leur mode de vie parfait. Elles semblent avoir tout pour elles et ont surtout des physiques incroyables.

Ces "publicités humaines" inondent les réseaux, on ne voit que ça. On a l'impression de connaître leur vie et instinctivement, on les envie. On se compare, on veut leur vie, on veut leur ressembler, parce que tout semble si simple ! Il n'y a jamais ni "raté", ni faiblesse, ni vulnérabilité.

On rentre alors dans un cercle vicieux.

Plus on s’imprègne de leurs photos, plus on culpabilise.
Parce que nous, les filles « normales », quand on se prend en photo en maillot de bain, on a toujours ce petit bout de graisse qui apparaît, ou notre petite peau d’orange qui ressort.
Nous, quand on mange ce qu’elles mangent, on prend 5 kilos en une semaine.
Nous, quand on fait du sport on a les cheveux en pétard et on transpire comme pas possible.

On passe alors notre temps à se comparer. Puis, plus l’échéance des beaux jours approche, plus on se déteste. On déteste notre vie et notre corps. Ce n'est plus une forme de challenge, mais une obligation. Et là, on développe un genre de mal être.

Mais STOP !

Je comprends que certains modèles souhaitent nous inspirer. Mais à force d'aller toujours vers la perfection, le "parfait" s'impose comme une norme. Pour ne parler que du physique, certains corps sont même refaits et s'affichent comme "naturels"... 

On désire être parfait(e) alors qu'on devrait d'abord se plaire à soi-même.


Se plaire à soi avant les autres

On a tendance à perdre un peu notre identité, à oublier ce qui fait réellement nous sentir bien. Pendant ce temps, le jeu de la culpabilité continue.

Alors oui, j'aime Instagram. Mais Instagram a tendance à devenir un média de plus qui relaie la même image "normée" des hommes et femmes de notre société, qu'on retrouve aussi dans les magazines ou sur les affiches. Pourtant, Instagram a la capacité de devenir notre propre média et de proposer autre chose. Il nous appartient d'en faire ce qu'on veut. 

Au lieu de mettre des photos juste pour attirer le plus de "likes" possibles, je propose tout simplement qu'on raconte notre histoire, qu'on montre notre personnalité. Nous sommes libres de nos choix et tout ça ne dépend pas d'une "norme".

Effectivement, ça ne plaira pas à tout le monde, mais tant que ça vous plaît à vous, on s'en fiche ?

Alors, si malgré tous vos efforts, vous n’avez pas le physique d’une mannequin. Si malgré tout le sport que vous faites, vous n’avez pas les abdos qui ressortent. Si malgré votre bonne volonté et vos repas équilibrés, vous mangez une pizza ce soir. Et si malgré tout, vous ne vous sentez pas au top pour cet été, et bien ce n'est pas grave. Soyez bien dans votre peau.


Bien manger toute l'année

Il est vrai que le "Summer Body Challenge" peut être une bonne raison de se lancer pour être plus en forme, mais à condition de le faire sur la durée.

Souvent, c'est une raison pour certains de commencer un régime. Pourtant, nous l'avons vu dans un précédent article scientifique que les régimes font grossir.

Cela ne sert à rien sur le moyen et long terme de se priver pendant 1 mois pour retomber ensuite dans des travers tout le reste de l'année. La solution n'est pas de se mettre au régime toute l'année mais simplement d'adopter une alimentation saine, gourmande et équilibrée en fonction de ses besoins et de ses objectifs.

Avant de plaire aux autres, plaisez-vous à vous-mêmes. C'est votre authenticité qui vous donne toute votre valeur. 

Bref, soyons qui nous sommes, soyons honnêtes avec nous-même et faisons des choses qui nous font du bien.

On se regarde dans un miroir, on apprécie notre reflet et notre mode de vie. On se compare à personne et on se regarde en disant "je me sens bien". Le pouvoir de l'autosuggestion est très puissant et peut nous faire sortir de notre zone de confort pour entreprendre des choses bonnes pour nous.

C'est en tout cas ce qui nous intéresse chez FeedShape : le bien-être et l'acceptation de soi.

Vous pourriez commencer par une alimentation équilibrée en fonction de vos objectifs ? (autopub :D)

Si vous aussi vous en avez marre de cette "norme", n'hésitez pas à ajouter un hashtag #summerbodyfermetagueule sur votre prochaine photo Insta 😊

Clémence de FeedShape

Avec un papa mordu de ski et un grand-père dingue de course à pied, je n'avais pas le choix : je devais faire du sport dès que je savais marcher ! Le sport dans la famille est une vraie passion et un travail d'équipe.




Voir l'article entier

Régime  VS  Equilibre alimentaire
Régime VS Equilibre alimentaire

avril 05, 2019 0 Commentaires

En cette période de motivation à la perte de poids (car le printemps est là), faisons un point ensemble en lisant cette histoire : celle de Coralie.

Depuis ses années de lycée, Coralie a toujours pensé que pour perdre du poids rapidement, il fallait choquer son corps.

Voir l'article entier

Je suis ce que je mange
Je suis ce que je mange

mars 26, 2019 0 Commentaires

La vie peut avoir un goût fade parfois. Pour nous débarrasser de l'ennui ou du stress, il arrive de compenser par de la nourriture. Pourtant, l'alimentation n'a pas pour vocation à apporter une expérience de vie géniale. 

Des études ont montré que plus la personne ressent de l'ennui, moins elle mange de nourriture saine, même si elle essaie.

Voir l'article entier

Le métabolisme
Le métabolisme

mars 25, 2019 0 Commentaires

Dans la plupart des cas, lorsqu'on cherche à changer son alimentation, surtout lorsqu'on cherche à perdre du poids, on tombe sur une multitude de régimes.

Quels qu'ils soient, la grande majorité de ces régimes pour perdre du poids sont restrictifs et sont basés sur une chose : l'exclusion. Pourtant, le postulat de base peut sembler bon : manger moins pour perdre du gras. Mais la réalité est toute autre.

Voir l'article entier